Niouzes

/ Artworks By Dreadcast / Información / Logiciels

HESSLA

Un groupe de hackers [Haktivissimo] vient de mettre au monde un nouveau type de licence s’appuyant sur la GPL mais garantissant l’absence de composants espions ainsi que la liberté d’expression : la HESSLA.

Le but est avant tout d’empêcher des Etats d’utiliser des logiciels libres dans le but d’espionner des personnes tierces. Je pense à la version NSA de linux ou encore tout simplement à M$ Windows qui ne semble pas s’arranger de ce côté là…

Tout gouvernement utilisant un code source sous licence HESSLA s’engage à ne pas violer les droits de l’homme sous peine de poursuites judiciaires… On peut se demander si le gouvernement US (ou autre) respectera cette règle ! Pour le moment, l’utilisation de code sous licence HESSLA est interdite pour les gouvernements, les systèmes d’observation des individus ainsi que pour les application utilisant le filtrage d’expressions.

Cette licence permettra à terme, à quiconque le désire, de poursuivre en cour de justice américaine les gouvernements faisant usage de logiciels HESSLA tout en violant les droits de l’homme. Bien que Haktivissimo ait fait appel à un cabinet d’avocat spécialisés dans le domaine, qui ira traîner en justice tel ou tel gouvernement ? Si cela venait à se produire, dans quelle mesure des sanctions seraient appliquées contre un Etat comme la Chine ?

Est-ce là encore une méthode afin de légitimer l’invasion de pays de l’Axe du Mal par l’oncle Sam ? Afin de lutter pour la liberté d’expression, ce même groupe a mis au point un système de peer to peer [Camera/Shy] utilisant un cryptage de 256 bits.

mercredi 26 mars 03

Admin  par Admin

Poster un commentaire
HESSLA
Pièces jointes
http://hacktivismo.com

HESSLA sur le web...

http://hacktivismo.com

Kb

toto

toto

fichier image/jpg

58 Kb

© artworks by dreadcast.v5.0.2003. Les graphismes sont la propriété de l'auteur.